Le pain de la Vie

​18è dimanche du temps ordinaire

Le pain de la Vie

Introduction

Reçois ce que tu es. Deviens ce que tu reçois

Frères et sœurs, cette semaine nous avons fêté St Ignace, le fondateur de la Compagnie de Jésus et nous avons entendu ces paroles : « Tout ce que vous faites : manger, boire ou toute autre action, faites-le pour la gloire de Dieu ».

Que ce dimanche soit pour chacun de nous un temps pour célébrer la gloire de Dieu et pour en prendre conscience dans notre vie de tous les jours. C’est le Fils bien-aimé du Père, Jésus-Christ, qui nous y introduit par ses paroles : « Je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura plus jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura plus jamais soif». Nous sommes les uns pour les autres ce pain de vie et ensemble nous constituons son Corps, le Corps du Christ.

Dans les lectures, il sera beaucoup question de manger et de boire, en ce milieu des vacances pour certains, quand nous communierons, songeons à cette réflexion de St Augustin «Reçois ce que tu es. Deviens ce que tu reçois».

Tournons-nous vers Celui qui nous renouvelle sans cesse, nous apprend à aimer à travers nos joies, nos peines et les épreuves que nous traversons. Qu’ensemble nous puissions grandir dans sa grande miséricorde.

Billets apparentés

« Le Pain » Dimanche 29 juillet 2018 17ème dimanche ordinaire, année B, 2018 Le Pain (Jn 6, 1-15) Le pain est sacré. Nous en avons malheureusement perdu le sens parce que nous n’en man...
Homélie du dimanche 22 juillet 16è semaine du TO (B) Homélie du dimanche 22 juillet Mc 6, 30-34 Notre vie quotidienne est tissée d’une série de gestes, d’habitudes que nous répét...
Pourquoi Jésus nous envoie 15ème dimanche B (2018) Homélie du 15 juillet 2018 Pourquoi Jésus nous envoie >Nous sommes tous envoyésE n suivant la lecture de l’évangile de ...

« Le Pain » Dimanche 29 juillet 2018

17ème dimanche ordinaire, année B, 2018

Le Pain
(Jn 6, 1-15)

Le pain est sacré. Nous en avons malheureusement perdu le sens parce que nous n’en manquons jamais

Le pain. C’est la nourriture de base pour tous les peuples du bassin méditerranéen comme le riz en Orient. Le pain est sacré. Nous en avons malheureusement perdu le sens parce que nous n’en manquons jamais. Dans mon enfance, jeter du pain était un péché. Nous avions de belles miches de pain au dos desquelles on traçait un signe de croix avec la pointe du couteau avant de l’entamer.

Nous ne voyons plus guère la beauté du pain posé sur la table, parce qu’il nous est livré déjà découpé en tranches. Il n’y a plus qu’un seul endroit où le pain est vraiment rompu, et c’est ici à l’eucharistie, justement appelée la fraction du pain. Nous avons la très belle chance, à Clerlande, de rompre vraiment le pain comme le fit Jésus à la Cène : « Il prit le pain, le rompit et le leur donna ». Nous rompons de vrais pains dont nous recevons chacun une bouchée. Avec des hosties blanches, rondes et plates, il fallait d’abord croire que c’était vraiment du pain. Et comme nous ne devions pas le mâcher, l’acte de manger était aussi immatériel que les hosties. Or manger, c’est assimiler une nourriture dans notre corps. « Prenez et mangez, ceci est mon corps » Le corps du Christ devient notre corps. Ce sont des paroles surprenantes et même déroutantes. Les auditeurs de Jésus sont partis et l’ont laissé quand il a parlé de donner son corps à manger. Ils répugnaient naturellement à être des cannibales : « Comment cet homme peut-il nous donner sa chair à manger ? »

Billets apparentés

Le pain de la Vie ​18è dimanche du temps ordinaire Le pain de la VieIntroduction Reçois ce que tu es. Deviens ce que tu reçois Frères et sœurs, cette semaine nou...
Homélie du dimanche 22 juillet 16è semaine du TO (B) Homélie du dimanche 22 juillet Mc 6, 30-34 Notre vie quotidienne est tissée d’une série de gestes, d’habitudes que nous répét...
Pourquoi Jésus nous envoie 15ème dimanche B (2018) Homélie du 15 juillet 2018 Pourquoi Jésus nous envoie >Nous sommes tous envoyésE n suivant la lecture de l’évangile de ...

Prière de la 17è semaine du T.0.

Dimanche 29 juillet 2018

Prière de la 17è semaine du T.0.

Une grande foule qui attend du pain,
à nos portes et au loin.
Ouvre nos yeux, Seigneur Jésus.

Les puissances les plus favorisées d’Europe,
et notre confort insouciant.
Ouvre nos mains, Seigneur Jésus.

Des malheureux, affamés de respect et de justice,
sans voix et sans amis.
Ouvre nos oreilles, Seigneur Jésus.

Des pauvres de cœur, artisans de la paix,
aventuriers du partage.
Fortifie leur audace, Seigneur Jésus.

Tes disciples, Seigneur, qui fractionnent le Pain
en mémoire de ton amour extrême.
Garde-les honnêtes et dignes de toi, Jésus.

Notre assemblée, joyeuse dans l’Espérance,
et gardienne de l’utopie du Royaume à venir.
Envoie-nous au monde, dans le vent de ton Esprit, Jésus.

fr. Dieudonné (2009)

Photographie de Pierre Gable, Le chemin des blés

Billets apparentés

« Venez à l’écart dans un endroit désert »... Prière universelle 16e T.O. (B) du 22 juillet 2018 Ce matin, nous avons entendu l’invitation de Jésus : « Venez à l’écart dans un endroit désert, ...
Prière de la 15è semaine du T.O   Dimanche 15 juillet 2018 15è semaine temps ordinaire (B)  Demandons au Seigneur de susciter parmi nous des prophètes qui, comme...
12e Dimanche T.O.(B) Prière universelle du 24 juin 2018 12e Dimanche T.O.(B)Que le Christ, Sauveur du monde, renouvelle la JOIE de son Eglise à la vue des signes qu...

UN MONASTÈRE BÉNÉDICTIN A PROXIMITÉ DE LOUVAIN-LA-NEUVE ET D'OTTIGNIES