2e dimanche de carême, 21 février 2016.

1. Jésus, ce matin, nous a pris avec lui
pour prier sur la montagne.
cet appel est une grâce, et notre réponse est une autre grâce,
puisque nous lui offrons un « dimanche autrement »,
Consacré pleinement au silence, à la prière, et à l’amitié.
Ce soir, nous retournerons métamorphosés
par notre rencontre avec le Ressuscité.
Confions au Seigneur Jésus
les hommes et les femmes qui font partie de nos vies quotidiennes.
Nous avons eu, ici dans cette oasis,
le privilège de goûter la fraîcheur de la Foi.
Puissions-nous être, demain, des fontaines d’Espérance.

2. Comme Pierre, Jacques et Jean,
nous serions tentés de nous installer sous des tentes,
installés dans le confort
de nos idées toutes faites et de nos relations privilégiées,
à l’abri des autres et des événements du dehors.
Nous sommes inconscients de ce que nous demandons,
et Jésus refuse de se laisser enfermer par ses amis.
Confions au Seigneur Jésus
les hommes et les femmes de bonne volonté, et nous en sommes,
devant le nombre énorme et croissant des migrants et des exilés,
et qui n’ont même pas une tente pour s’abriter.
puissent les hommes politiques nous donner les moyens
de ne pas rester les bras ballants avec une mauvaise conscience.

3. Alors que nous allons poursuivre ce Carême
avec une ardeur renouvelée pour la prière,
avec la liberté joyeuse de la sobriété,
et avec l’enthousiasme du partage,
la société païenne entretient
le vacarme des vedettes,
l’appel pressant à la consommation,
et la mesquinerie du « quant-à-soi ».
Et nous sommes là, un petit peuple déphasé et sans avenir.
Confions au Seigneur Jésus son Église bien-aimée,
appelée, particulièrement cette année,
à une tendre compassion
et à une miséricorde sans arrière-pensée.
Puissent les millions de chrétiens de par le monde
rester fidèles à Jésus en croix qui, dans sa solitude,
sans bruit ni jugement, sans pouvoir ni stratégie,
sauve la multitude par son amour extrême.

4. Et enfin, confions-nous les uns les autres au Seigneur Jésus.
confions nos communautés, nos fraternités, nos groupes.
Confions-Lui nos couples, nos familles, nos amitiés,
nos divers états de vie, nos responsabilités dans l’Église et la société.
Confions-Lui les personnes âgées et les malades dont nous sommes proches.
Nous allons déposer sur cette table le pain et le vin
qui sont un voile qui nous cache le Corps et le Sang du Christ.
puisse l’Esprit Saint nous y faire découvrir la présence du Ressuscité
que nous avons à partager à la multitude,
sachant bien qu’il en restera toujours 12 corbeilles.

fr. Dieudonné

Billets apparentés

Saint-Sacrement, dimanche 29 mai 2016. Saint-Sacrement, dimanche 29 mai 2016.1. Nous bénissons notre Dieu, Créateur du ciel et de la terre, pour les belles et bonnes choses qu’il y a m...
1er janvier : l’an de grâce 2017   Dieu joue de la flûte sur le place du marché. Engageons un pas de danse avec son Fils. Prière universelle du premier jour de l’an de grâce 2017...
« Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ... « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ». 14 mai 2017. 5e dimanche du temps de Pâques (A). Seigneur Jésus, dans la pénombre de nos doutes, nous c...
Prière du 3ème dimanche de Carême (B) dimanche 3 mars 2018 ( 3e de Carême B) Prière (2012)Nous prions en communion avec les croyants des grandes religions du monde, qui se reconnaiss...
dimanche 19 juin 2016. 12e T.O. (C) Prière universelle du dimanche 19 juin 2016. 12e semaine T.O. (C).1. Par leur Baptême dans ta mort et ta résurrection, tu révèles aux chrétiens q...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *