Litanies universelles. 33e T.O. (c)

dimanche 13 novembre 2016

Litanies universelles. 33e T.O. (c)

1. « Des jours viendront où ce que vous contemplez aujourd’hui,
il n’en restera pas pierre sur pierre ».
Au temps de Jésus, il ne resta effectivement rien
de la prestigieuse Jérusalem.
Depuis lors et aujourd’hui, il ne reste rien non plus
des villes célèbres bombardées par des fous
et des vastes pays ravagés par des tornades.
Allons-nous désespérer de la venue du jour nouveau promis ?
Seigneur Jésus, vienne ton Esprit nous conduire
dans la vérité toute entière des saintes Ecritures,
nous t’en prions.
Ô Seigneur, envoie ton Esprit
qui renouvelle la face de la terre.

2. « C’est par votre persévérance que vous obtiendrez la Vie ».
Aujourd’hui comme hier, à travers destructions et mort,
l’Evangile annonce transformation et renaissance.
Les témoins de la Bonne Nouvelle
refusent la peur, l’immobilisme, la fatalité et l’échec.
Seigneur Jésus, vienne ton Esprit changer notre regard,
toucher l’oreille au chant des Béatitudes,
ouvrir nos cœurs à l’irruption silencieuse du Divin,
nous t’en prions.

3. Nous ne pouvons pas nous laisser égarer
par l’envahissement du bruit des médias écrits et télévisés.
Notre liberté se joue dans notre esprit, notre cœur et notre âme.
Elle nous permet d’accueillir le bonheur et la joie,
elle nous invite à rencontrer les douleurs et les pleurs,
parmi nous, chez nous, autour de nous, tout près de nous.
Seigneur Jésus, apprends-nous la patience
qui est l’autre nom de l’amour de charité :
elle rend service, ne jalouse pas,
ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil,
ne fait rien de malhonnête,
ne cherche pas son propre intérêt,
ne s’emporte pas, ne tient pas de rancune,
elle met sa joie dans ce qui est vrai.
Elle supporte tout, fait confiance en tout,
espère tout, endure tout.
C’est ainsi, Seigneur, que tu enfantes le monde nouveau
avec nous et par nous.
Oui, Jésus, nous le croyons et te le demandons.

4. Seigneur Jésus,
avec nos sœurs et frères de par le monde,
nous portons en nous de l’inguéri,
et te prions à la criée de tes miséricordes :
– dans nos impasses, sois le seul Sésame ;
– sois la seule clé quand nous avons perdu jusqu’à l’adresse de notre cœur ;
– et pour l’humanité de ce temps tentée par l’ivresse de son propre vide,
déchire le ciel et révèle-toi à l’horizon,
nous t’en prions.
fr. Dieudonné

Billets apparentés

Premier dimanche de carême, 14 février 2016  Prière universelle :1. Lorsque nous voyons le spectacle du Mal dans notre monde, avec son cortège de haine et de mort, la tentation no...
2e dimanche de carême, 21 février 2016. 1. Jésus, ce matin, nous a pris avec lui pour prier sur la montagne. cet appel est une grâce, et notre réponse est une autre grâce, puisque nous lu...
3ème dimanche de Carême, 28 février 2016 Prière universelle du 3ème dimanche de Carême 1. Autrefois, des Galiléens en train de prier, massacrés par Pilate. Aujourd’hui, des milliers de chré...
4e dimanche de carême, 6 mars 2016 Prière universelle du 6 mars 2016 4e Dimanche de CarêmeIl y a ceux qui partent, sans donner ni explication ni excuses. Parfois pour secouer le...
Prière universelle: 5ème dimanche de Carême Prière universelle :1. Il y a ceux et celles qui mènent une vie déréglée, et qui voudraient dompter leurs servitudes. Seigneur, apprends-leur la...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *