Suite à l’enquête et à la rentrée annuelle…

Les suites données à l’enquête et à la rentrée annuelle de Clerlande

L es moines de Clerlande portent le trésor spirituel qui leur est confié dans ce site merveilleux appelant au silence, au recueillement, à la prière et à l’accueil. Au début du mois d’octobre, lors de la rentrée annuelle, je vous ai fait part de notre fragilité et une enquête adressée à chacun et chacune de vous a mis en lumière : le bonheur de l’accueil, la grâce du lieu, les célébrations nourrissantes, l’ouverture de Clerlande, mais aussi des interrogations sur l’avenir et de nombreuses propositions concrètes concernant les services à rendre, la liturgie, les ateliers de Clerlande, le monastère de Mambré à Kinshasa.

Après avoir réfléchi à cet ensemble de propositions avec les frères de Clerlande, la communauté vous remercie et se réjouit des possibilités de collaboration dans différents domaines, non plus comme des aides seulement, mais comme des responsabilités assumées ensemble. Il nous est demandé d’être plus attentifs à l’accueil et à la convivialité en ce qui concerne les nouveaux visages découvrant Clerlande. Il convient aussi de garder le souci de la discrétion entre nous et à l’extérieur.

Trois propositions concrètes vont se mettre en route :

1. Un Conseil moines-laïcs : Quatre laïcs, hommes et femmes, rencontrent le Séniorat de Clerlande, composé de quatre frères et de moi-même. Ce Conseil moines-laïcs propose des orientations concernant la vie de Clerlande aujourd’hui et demain.

2. Une fraternité de Clerlande est née : elle souhaite se nourrir de la tradition bénédictine, telle qu’elle se vit à Clerlande, et est prête à donner d’elle-même. C’est une fraternité ouverte, proche des oblats de Clerlande.

3. En ce qui concerne l’eucharistie dominicale : deux choses.
Les uns aiment les rencontres informelles autour d’un apéritif dans le living de la communauté.
D’autres souhaitent prolonger les échanges humains et spirituels
Par un repas et des rencontres l’après-midi. Nous continuerons « ces dimanches autrement » environ toutes les six semaines.

​Voilà en quelques mots trois réalités qui s’ouvrent et qui n’en excluent pas d’autres par la suite. Nous sommes vraiment heureux du réseau que vous constituez et nous vous remercions pour votre présence, les collaborations naissantes et ce qui nous relie dans la prière et le travail.

Billets apparentés

Remerciements pour vos condoléances 3 décembre 2016 Remerciements pour vos condoléances D e très nombreux messages de sympathie et de condoléances nous sont parvenus (et nous parvienne...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.