Archives par mot-clé : Pierre de Béthune

« Être là quand il viendra » 33è semaine T.O.

​33ème dimanche A

Être là quand il viendra
(Mt 25, 14-30)

Nous sommes au chapitre 25 de saint Matthieu, celui qui précède immédiatement le récit de la Passion et de la Résurrection. Jésus y donne ses dernières recommandations à ses disciples, avant son départ. Et il parle de sa venue. Il part, mais il nous invite à accueillir sa venue ! La vie selon l’Évangile est récapitulée en ce paradoxe : nous accueillons la mystérieuse présence du Christ absent de corps.
​Pour nous communiquer son enseignement, Jésus emprunte, comme aujourd’hui, des images, des histoires généralement bien connues de ses auditeurs. Il faut bien situer ces histoires, dont Jésus a fait des paraboles. Pour lever toute équivoque nous devons les prendre pour ce qu’elles sont : d’abord des faits divers. C’est l’histoire de la tour de Siloé, à Jérusalem, qui s’est effondrée et a écrasé plusieurs personnes ; c’est le cas qui a défrayé la chronique d’un intendant malhonnête, un employé licencié, mais rusé qui s’en est tiré à bon compte ; c’est le récit d’un homme auquel son employeur avait remis une immense dette et qui s’en est pris à un petit créancier à lui, suscitant un grand scandale, ou encore l’histoire d’un homme (ou d’un roi) qui part en voyage et confie ses finances à différents serviteurs. Jésus n’invente pas ces histoires ; il les prends comme elles sont et circulent autour de lui. Il ne les donne pas non plus en exemple de ce qu’il faut faire ou ne pas faire. Mais il prend prétexte de ces faits divers pour appeler ses disciples à être plus malins, plus fidèles, plus vigilants, et surtout plus attentifs à sa venue. Lire la suite

Toussaint 2017

Mercredi 1er novembre

Toussaint 2017

Introduction

« Par leur intercession à tous, et par celle de tous les grands saints qui nous ont précédés, demandons au Seigneur qu’il convertisse plus profondément nos cœurs, nos mentalités et nos énergies, pour les conformer à sa volonté de bienveillance pour tous les humains »

La Toussaint n’est pas d’abord une fête pour récapituler en une fois tous les saints du calendrier. Je crois même qu’aujourd’hui nous fêtons surtout les saints qui ne sont pas mentionnés au calendrier, mais que nous connaissons et qui nous inspirent, nous invitent à mieux aimer Dieu. Vous savez que pour être canonisé, il faut tout une procédure, un tribunal au Vatican, avec un promoteur de la cause du candidat, et même un avocat du diable qui évoque toutes les raisons qu’on aurait de ne pas le déclarer saint. Il faut un miracle obtenu par l’intercession du candidat. Qui peut passer toutes ces épreuves ? Or nous connaissons tous des personnes, déjà décédées ou encore vivantes parmi nous et qui rayonnent la joie de l’Évangile. Elles ne font pas de miracles, mais leur souvenir, leur présence sont une bénédiction pour nous et un appel. Aujourd’hui nous rendons grâce à Dieu pour elles. Lire la suite

Le lien de la paix

23ème dimanche  2017

Le lien de la paix

(Mt 18, 15-22)

Pour bien comprendre le sens de ces quelques versets, pour en saisir toute l’importance, il nous faut les situer dans l’ensemble du chapitre 18 de saint Matthieu. L’évangéliste y a regroupé un certain nombre de recommandations de Jésus sur la vie communautaire. Les versets lus aujourd’hui sont au centre de ce discours communautaire’. Lire la suite