Archives par mot-clé : Pierre de Béthune

« La paix soit avec vous ! » 2ème dimanche de Pâques

Dimanche 8 avril 2018 « in albis »

« La paix soit avec vous ! »

(Jn 20, 19-31)

Ce texte célèbre est un des nombreux récits que les quatre évangélistes nous donnent de la Résurrection de Jésus. Ces récits évoquent, chacun à sa façon, l’expérience que les disciples ont pu faire de leur rencontre avec le Seigneur. Récits variés, parfois complémentaires, parfois contradictoires, mais qui tous, unanimes, témoignent de la foi des disciples. En effet, comme le dit le texte des Actes des Apôtres que nous avons entendu, « c’est avec une grande puissance que les Apôtres portaient témoignage de la Résurrection du Seigneur Jésus ». Or nous voyons bien que cette puissance n’était pas tellement la force persuasive de leur parole ou de leur argumentation ; c’étaient plutôt des gestes, des façons de vivre, la joie, la paix qui rayonnaient de toute leur personne et de leur communauté. On peut toujours discuter sur la valeur des récits de la Résurrection, mais on ne peut pas mettre en doute l’évidence de l’expérience des disciples, parce qu’on en connait les fruits. Et, comme le dit Jésus ailleurs, c’est à leurs fruits que nous pouvons juger de la valeur de ces témoignages. Lire la suite

Billets apparentés

Jésus, l’homme qui marche. 16ème dimanche C Jésus, l’homme qui marche 16ème dimanche C   Cet évangile est bien connu. Les commentaires sont innombrables, pour prouver la supériorité de l...
« Annoncer notre joie au monde » 3ème dimanche Avent B « Annoncer notre joie au monde » Introduction Hier, nous avons célébré dans cette chapelle les funérailles de notre Père Fréd...
Cœur de pauvre, cœur ouvert 21ème dimanche ordinaire C / 2016 (Luc 13, 22-30)Cœur de pauvre, cœur ouvert Jésus est de nouveau en route. Il est toujours en route. Mais cette...
La prière de Jésus Homélie du 5ème dimanche B (Mc 1, 29-39) La prière de Jésus Ce qui caractérise ce petit texte, c'est le mouvement. Jésus est arrivé à Capharnaüm, et...
La joie des retrouvailles Homélie du 24ème dimanche C (Luc 15) 2016 La joie des retrouvailles Nous entendons aujourd'hui le chapitre 15 de saint Luc en son entier. Pendant l...

Eucharistie de la Résurrection

Pâques 2018

Eucharistie de la Résurrection

Dimanche 1er avril 2018

Ce matin, à l’aurore, le Père Martin a allumé le cierge pascal et nous avons vécu l’évènement de la Résurrection de Jésus.

Lire la suite

Billets apparentés

Jésus, l’homme qui marche. 16ème dimanche C Jésus, l’homme qui marche 16ème dimanche C   Cet évangile est bien connu. Les commentaires sont innombrables, pour prouver la supériorité de l...
« Annoncer notre joie au monde » 3ème dimanche Avent B « Annoncer notre joie au monde » Introduction Hier, nous avons célébré dans cette chapelle les funérailles de notre Père Fréd...
Cœur de pauvre, cœur ouvert 21ème dimanche ordinaire C / 2016 (Luc 13, 22-30)Cœur de pauvre, cœur ouvert Jésus est de nouveau en route. Il est toujours en route. Mais cette...
La prière de Jésus Homélie du 5ème dimanche B (Mc 1, 29-39) La prière de Jésus Ce qui caractérise ce petit texte, c'est le mouvement. Jésus est arrivé à Capharnaüm, et...
La joie des retrouvailles Homélie du 24ème dimanche C (Luc 15) 2016 La joie des retrouvailles Nous entendons aujourd'hui le chapitre 15 de saint Luc en son entier. Pendant l...

La colère de Jésus

3ème dimanche Carême B
(Jn 2, 13-25)

La colère de Jésus

Les évangélistes qui nous décrivent l’image de Jésus procèdent un peu comme ces artistes qui composent des mosaïques. Ceux-ci utilisent des tesselles, ces petites pierres de différentes couleurs. Vues de très près les figures représentées par ces mosaïque sont souvent étranges, très contrastées. Il y a des tesselles noires ou vertes sur la face des personnages, pour représenter les ombres, ou rouge feu, aux yeux ou à la bouche. Mais ces mosaïques sont faites pour être vues de loin, et, de là, ces contrastes violents sont résorbés pour former une figure harmonieuse. Ainsi des images de Jésus dans les évangiles. À côté de Jésus ‘doux et humble de cœur’, il y a aussi ce Jésus que décrit le texte d’aujourd’hui : celui qui se fabrique un fouet de corde et chasse les vendeurs du Temple, celui qui menace de détruire de fond en comble ce Temple. Nous sommes un peu décontenancés en entendant ces récits, mais, quand nous voyons l’ensemble des évangiles, nous découvrons l’image complète de Jésus, contrastée, mais finalement bien unifiée. L’évangile selon saint Jean que la liturgie nous offre aujourd’hui nous montre un aspect un peu insolite du Christ, colérique, provoquant, habité par un zèle violent. Mais il ne faudrait pas oublier que ce trait de sa personne fait aussi partie de son image complète. Il es bon de s’y arrêter une fois. Lire la suite

Billets apparentés

Jésus, l’homme qui marche. 16ème dimanche C Jésus, l’homme qui marche 16ème dimanche C   Cet évangile est bien connu. Les commentaires sont innombrables, pour prouver la supériorité de l...
« Annoncer notre joie au monde » 3ème dimanche Avent B « Annoncer notre joie au monde » Introduction Hier, nous avons célébré dans cette chapelle les funérailles de notre Père Fréd...
Cœur de pauvre, cœur ouvert 21ème dimanche ordinaire C / 2016 (Luc 13, 22-30)Cœur de pauvre, cœur ouvert Jésus est de nouveau en route. Il est toujours en route. Mais cette...
La prière de Jésus Homélie du 5ème dimanche B (Mc 1, 29-39) La prière de Jésus Ce qui caractérise ce petit texte, c'est le mouvement. Jésus est arrivé à Capharnaüm, et...
La joie des retrouvailles Homélie du 24ème dimanche C (Luc 15) 2016 La joie des retrouvailles Nous entendons aujourd'hui le chapitre 15 de saint Luc en son entier. Pendant l...