La face humaine de Dieu

Propos d’un moine sur le Christ en sa chair

par le F. Bernard Poupard

la_face_humaine_de_dieu__bernard_poupard-195x300« Les moines se pré­sentent sou­vent comme des cher­cheurs de Dieu. J’ai bien le droit de dire aus­si que j’ai trou­vé quelqu’un et que je l’aime, là dans ma vie dans ma chair…» .
Moine à l’abbaye de Clerlande (Belgique), Bernard Poupard pro­pose ici une magni­fique médi­ta­tion autour de l’incarnation. Les chré­tiens sont les seuls croyants à oser dire que Dieu s’est fait chair. « je tiens plus que tout à ce chris­tia­nisme de la chair, au Christ Parole faite chair et chair deve­nant Parole de Dieu, Parole de Dieu deve­nant parole d’homme. Parce que je m’éprouve moi‐même comme une chair qui parle, et Dieu est là, dans la per­sonne du Christ.
A l’eucharistie, ma chair s’unit à sa chair, et cette com­mu­nion irra­die mon être et me pro­met à la résur­rec­tion de la chair. »
Le moine nous invite, dans le texte ori­gi­nal et poé­tique, à appro­cher un Christ qui nous révèle Dieu dans l’épaisseur de la chair dont Jésus à connu la mor­sure.
On découvre com­bien la Bible, quo­ti­dien­ne­ment ouverte et médi­tée, et un livre de chair, plein de vio­lence et de sen­sua­li­té, de fange et de sublime. Un livre qui donne des mots de chair à notre prière…
« C’est tou­jours dans notre chair et dans notre his­toire que l’Esprit allume un feu et souffle son vent. Il ne faut pas cher­cher ailleurs quand il est là. »

Billets apparentés

Le sacre­ment du moment pré­sent (Texte inté­gral) Le texte in exten­so de la der­nière confé­rence du fr. Bernard à Clerlande, en date du mer­cre­di 22 mars 2017. Le sacre­ment du moment pré­sent J’emprunt…

Une réflexion sur « La face humaine de Dieu »

  1. Nous sommes déjà venus par 2 fois à Clerlande depuis Bordeaux, il y a quelques années.
    Quel plai­sir de vous revoir sur KTO et quelle belle inter­ven­tion ! Nous buvions du petit lait en vous écou­tant, si bien que nous avons envie de médi­ter nous aus­si sur votre livre “La face humaine de Dieu”. Mais je ne vois pas le lien pour ache­ter le livre ???
    Merci de me pré­ci­ser com­ment faire.
    En atten­dant, je vous sou­haite de conti­nuer à éclai­rer nos médi­ta­tions par vos écrits si “justes”.
    Je vous sou­haite aus­si et sur­tout une bonne san­té.
    Bien fra­ter­nel­le­ment
    Gisèle MAYER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.