Mésange charbonnière, Clerlande

Mesange7_Clerlande_février_2016

Ne vous inquié­tez pas pour votre vie de ce que vous man­ge­rez, ni pour votre corps de quoi vous serez vêtus. La vie est plus que la nour­ri­ture et le corps plus que le vête­ment. Regardez les oiseaux du ciel ; ils ne sèment ni ne mois­sonnent, ils n’ont ni cel­lier ni gre­nier ; cepen­dant Dieu les nour­rit. Ne valez‑vous pas beau­coup plus qu’eux ? Considérez les lys, comme ils croissent ; ils ne tra­vaillent ni ne filent cepen­dant je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n’é­tait pas vêtu comme l’un d’eux. Ne vous met­tez donc pas en peine de ce que vous man­ge­rez et de ce que vous boi­rez et n’ayez pas l’es­prit inquiet. Tout cela, les païens s’en pré­oc­cupent ; mais votre Père sait bien que vous en avez besoin. Cherchez seule­ment son Royaume et tout cela vous sera don­né par sur­croît.

(Luc XII, 22‑24, 27).­

à lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.