Prière universelle du 4ème dimanche de Pâques

dimanche 17 avril 2016. 4e de Pâques ©

  1. Nous remet­tons entre les mains du Christ notre divin Berger
    la semaine qui vient de s’achever,
    avec son poids de tra­vaux, d’épreuves et d’infidélités,
    avec son lot de joies, de ren­contres et de décou­vertes.
    Que, par notre assem­blée de prière,
    Jésus renou­velle notre confiance en lui.
  1. Nous dépo­sons entre les mains du divin Pasteur des peuples
    tous ceux qui gisent dans l’ombre,
    vic­times de la guerre, de la famine, de l’humiliation,
    les exi­lés, les exclus, les sans-domicile, les sans-amis.
    Que, grâce à notre amour de cha­ri­té ici ral­lu­mé,
    jésus trouve en nous des témoins de l’Espérance.
  1. Nous confions au Christ le divin Berger des verts pâtu­rages,
    tous les lieux où, secrè­te­ment et sans bruit,
    d’humbles mer­veilles s’accomplissent quo­ti­dien­ne­ment :
    les nais­sances et la pure­té des nouveaux-nés,
    le bon­heur de leurs parents, la séré­ni­té des vieillards,
    l’accompagnement des mou­rants et la conso­la­tion des proches,
    le sur­saut des époux fati­gués, le retour des enfants pro­digues.
    Que, grâce à tant d’amour don­né, reçu, par­ta­gé,
    Jésus puisse nous convaincre
    de le suivre encore, et tou­jours, et jusqu’au bout.
  1. Nous confions à la vigi­lance misé­ri­cor­dieuse du Christ-Pasteur
    tous ceux et celles, chez nous et au loin,
    qui assument des res­pon­sa­bi­li­tés
    de guides et de déci­deurs
    pour des popu­la­tions d’une région, d’un pays,
    de l’Europe ou de vastes conti­nents.
    Que Jésus qui a don­né sa vie pour le salut de la mul­ti­tude,
    ins­pire aux grands de ce monde
    les che­mins de la jus­tice et de la paix,
    dans le sou­ci des petits et le res­pect de la digni­té humaine.
  1. Nous nous confions, cha­cun, cha­cune, et tous ensemble,
    au Christ qui nous appelle à être des ber­gers
    les uns pour les autres, dans nos épreuves et nos espoirs.

    Qu’il fasse de ses frères et sœurs chré­tiens
    un peuple saint et sacer­do­tal
    par l’intercession et l’amour de cha­ri­té.
    Jésus nous connaît et son amour nous conduit
    sur les che­mins d’éternité.
    Puissions-nous y entraî­ner nos contem­po­rains
    dans la véri­té et l’honnêteté.

fr. Dieudonné

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.