dimanche 17 juillet 2016. 16e T.O.

dimanche 17 juillet 2016. 16e T.O. Prière uni­ver­selle

  1. L’histoire des trois voya­geurs accueillis par Abraham
    reste une belle et forte para­bole de l’hospitalité.
    Les moines la pra­tiquent assi­dû­ment
    sous l’impulsion de saint Benoît.
    Nos familles chré­tiennes y sont fidèles
    dans la lumière de l’Evangile.
    De nom­breux peuples et cultures en font leur fier­té.
    Rendons grâce à Dieu pour la per­ma­nence de l’hospitalité
    au cœur de notre civi­li­sa­tion
    qui brasse, par­fois sau­va­ge­ment,
    les races, les âges, les inté­rêts et les idées.
  1. Saint Paul avoue qu’il porte en souf­frant mais avec joie
    la lourde tâche d’annoncer le mys­tère du salut,
    envers et contre tout.
    Dans notre socié­té actuelle mar­quée par l’indifférence,
    bien des évêques, des prêtres et des laïcs du Peuple de Dieu
    se trouvent devant tes portes fer­mées
    à tout accueil de l’Evangile.

Rendons grâce à Dieu de ce que l’Eglise de nos jours
ouvre lar­ge­ment ses portes hos­pi­ta­lières
sans pro­sé­ly­tisme et avec misé­ri­corde.

  1. Si Jésus a « demeu­ré » par­mi les hommes — disons‐nous -,

il a sur­tout par­cou­ru nos routes, infa­ti­gable,
s’oubliant lui‐même,
en ne disant jamais « Aimez‐moi »
mais tou­jours « Aimez‐vous ».
Il ne frap­pait à une porte qu’exténué ou affa­mé.
Rendons grâce à Dieu de nous sug­gé­rer la prière
qui nous per­met d’offrir au Christ
l’hospitalité de notre amour dans l’écoute silen­cieuse.

  1. Rendons grâce à Dieu pour notre célé­bra­tion eucha­ris­tique :
    n’est-elle pas la plus belle école de l’hospitalité
    par notre échange du par­don et de la paix,
    par notre cor­dia­li­té fra­ter­nelle,
    par le pain par­ta­gé pour notre faim,
    par la coupe de vin offerte pour notre bon­heur ?
    Oui, il est bon de louer le Seigneur
    pour cette belle para­bole de Jésus, Marthe et Marie,
    qui conti­nue à nous tenir éveillés
    à la grâce mul­tiple de l’hospitalité.

Dieudonné

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.