La Transfiguration

La Transfiguration, Raphaël, 1518-1520

La Transfiguration est le der­nier tableau peint par Raphaël, com­men­cé en 1518, inache­vé de sa main en 1520, date de sa mort. Il est conser­vé dans la Pinacothèque du Vatican.

Éléments historiques

La Transfiguration a été com­man­dée à Raphaël par le car­di­nal Jules de Médicis (futur Clément VII). Il com­man­da en même temps une deuxième œuvre inti­tu­lée La résur­rec­tion de Lazare à Sebastiano del Piombo. Les deux tableaux d’autel étaient des­ti­nés à sa rési­dence épis­co­pale de Narbonne, dont il était l‘archevêque depuis 1515. Raphaël mou­rut d’un accès de fièvre en avril 1520. Mais il n’a pas le temps d‘achever le tableau. C‘est donc son ate­lier (pro­ba­ble­ment Giulio Romano) qui s‘en char­gea. Le car­di­nal Jules de Médicis fit fina­le­ment don du tableau à l’é­glise San Pietro in Montorio de Rome où il res­ta expo­sé de 1523 à 1797. Le Pape Pie VI fut contraint de le céder à la France en 1797 par le trai­té de Tolentino (le trai­té auto­ri­sait les com­mis­saires fran­çais à pré­le­ver cent œuvres par­mi les col­lec­tions pon­ti­fi­cales). Il rejoi­gnit alors le Museum Central des Arts, l’actuel Musée du Louvre, puis fut res­ti­tué au Pape Pie VII à la chute de l’Empire. En 1817, il entra à la Pinacothèque du Vatican.

wiki­pe­dia

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.