dimanche 28 août 2016. 22e T.O.©

  1. Dans le monde des affaires, de la politique,
    de la pro­duc­ti­vi­té, du profit,
    un monde de loups aux dents longues,
    une loi silen­cieuse oblige à se pous­ser aux pre­mières places,
    tou­jours plus en avant, très haut et visiblement.
    Seigneur Jésus,
    il faut à tes dis­ciples un sacré courage
    pour se libé­rer de cette loi, ren­ver­ser l’ordre des choses,
    dres­ser une nou­velle échelle des valeurs !
    Nous nous confions à ta grâce :
    avec elle, tout est possible.

  1. Il est nor­mal et bien­fai­sant qu’entre parents et amis,
    unis par des mêmes convic­tions et par le même confort social,
    on s’invite réci­pro­que­ment à des ren­contres fraternelles.
    mais on n’évite pas l’usure de la répétition,
    et l’oubli de tous les autres.
    Seigneur Jésus,
    nous atten­dons de toi
    que tu renou­velles nos cœurs et les élargisses,
    en nous envoyant des hôtes inédits :
    pauvres, estro­piés, boi­teux, aveugles.
    Rends nos cœurs sem­blables à ton cœur doux et humble.

  1. La page d’Evangile de ce dimanche
    doit, de toute évi­dence, réjouir notre pape François
    qui se voit encou­ra­gé par le Christ
    . à décou­ra­ger ceux qui, au Vatican, se poussent aux pre­mières places ;
    . à encou­ra­ger les évêques et les prêtres
    dont la voca­tion est de choi­sir les der­nières places ;
    . à sti­mu­ler les chré­tiens dans leur joie
    de fré­quen­ter tous ceux qui n’ont rien à leur rendre.
    Seigneur Jésus,
    tu sais mieux que nous l’ardeur et la fatigue de notre pape :
    nos prières te le confient.

  1. Seigneur Jésus,
    tes paroles sont exi­geantes et douces tout à la fois
    au pro­fit de tous ceux et celles qui nous tiennent à cœur :
    nos couples, nos familles, nos enfants, nos aînés,
    nos amis et voi­sins malades de corps, d’âme ou de cœur,
    et cet immense peuple terrien
    dans lequel nous sommes immer­gés quotidiennement.
    Reste avec nous sur nos routes d’espérance.

  1. Dieudonné

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.