Nouvelles du monastère de Mambré. 12/2016

18 décembre 2016

Bonjour à toutes et à tous.

Il y a peu, je vous avais deman­dé d’offrir une classe pour l’école secon­daire de Mambré.
ADD a cher­ché d’autres finan­ce­ments pour fina­li­ser le pro­jet.

http://www.addafrique.be/

En novembre der­nier, nous avons été, Brigitte, Didier et moi‐même, à l’inauguration de l’école St‐Benoît , en pré­sence de nom­breuses per­son­na­li­tés dont le délé­gué du ministre de l’Education de la République Démocratique du Congo.
Dix classes et six locaux admi­nis­tra­tifs sont tota­le­ment ache­vés et équi­pés. Il reste trois classes à construire pour ter­mi­ner l’école.
Un beau mon­tage de pho­tos est mon­tré dans le hall ain­si que sur notre site.

L’école compte actuel­le­ment 646 élèves dans le pri­maire et 540 dans le secon­daire.  Elle gère les frais des pro­fes­seurs grâce un miner­val et l’intervention de l’Etat Congolais. Cette ges­tion est faite par une femme congo­laise qui tient bien les cor­dons de la bourse, ce qui n’est pas tou­jours facile là‐bas, ici non plus d’ailleurs…

Le Monastère de Mambré marche bien. On y récolte légumes et fruits et élève des poules, cochons, canards et lapins. Il faut savoir que le frère Bijou est retour­né en Inde, dans son monas­tère du Kerala il y a un an. C’est lui qui avait fait redé­mar­rer la ferme et l’élevage à Mambré. Ce qui veut dire que les tâches sont actuel­le­ment répar­ties entre les moines congo­lais qui ont rele­vé le défi.

De même à Mongata, situé à 120 km de Kinshasa, sur le pla­teau des Batékés, les récoltes aug­mentent : nous sommes à 23 ha de terres culti­vées.

Dire qu’il n’y a pas de pro­blème… mais où n’y en a‐t‐il pas ? Frère Martin les résout, un à un, avec Frère Clément que vous avez vu à Clerlande récem­ment.

Si notre action fonc­tionne, c’est prin­ci­pa­le­ment parce qu’il y a une struc­ture là‐bas et ici et cela, c’est impor­tant ! Bien sûr, il y a du pain sur la planche, vous vous en dou­tez bien, mais nous vou­lons avan­cer pas à pas et, à chaque pas, aller jusqu’au bout ou le plus loin pos­sible.

Merci pour votre sou­tien si pré­cieux, mer­ci pour votre écoute et bonnes fêtes de Noël à tous.

Thierry Donck

pho­to­gra­phie : Une classe de l’école saint‐Benoît à Mambré

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Billets apparentés

Profession solen­nelle à Mambré Homélie du dimanche 2 juillet, à Mambré Profession solen­nelle à Mambré Cher P. Prieur Clément, frères bien‐aimés, chers amis et fidèles de Mambré, c…
Carême : Parrainage de l’Orphelinat de l’ADIM Clerlande — Carême de Partage 2017​– L’orphelinat de l’ADIM – Monastère St Benoit de Mambré à Kinshasa En août 2016, la Communauté de Mambré e…
Professions et visite à Mambré  Du 6 au 13 jan­vier 2017 Professions et visite à Mambré du Père Martin « Vous deve­nez des ado­ra­teurs du vrai Dieu trois fois saint, choi­sis …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.