La traversée, Clerlande

La traversée, Clerlande, décembre 2014fr. Thibaut, 2014

Las de tous ceux qui viennent avec des mots,
des mots mais pas de langage,
je par­tis pour l’île recou­verte de neige.
L’indomptable n’a pas de mots.
Ses pages blanches s’é­talent dans tous les sens !
Je tombe sur les traces de pattes d’un cerf dans la neige.
Pas de mots, mais un langage”

Tomas Tranströmer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 réflexions sur « La traversée, Clerlande »

  1. Tu as été com­bien de temps à l’af­fut pour cap­ter ce chevreuil ?
    Magnifiques pho­tos, et féli­ci­ta­tions pour la pré­sen­ta­tion du site !

    1. Merci. … en fait il a sur­gi lors d’une pro­me­nade. Chaque fois que je me suis mis à l’af­fut, je suis reve­nu bredouille. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.