1er janvier : l’an de grâce 2017

Dieu joue de la flûte
sur le place du mar­ché.
Engageons un pas de danse
avec son Fils.

Prière uni­ver­selle du pre­mier jour de l’an de grâce 2017

Le calen­drier de Dieu ayant une semaine d’avance sur le calen­drier des hommes, les ber­gers, qui ont déjà séjour­né huit jours à Bethléem, nous arrivent tout joyeux, et nous apportent les cadeaux du ciel pour notre terre.
Laissons der­rière nous les vieillis­se­ments de l’année pas­sée.
Accueillons les pro­messes de jeu­nesse de l’an nou­veau : Amen. Amen. Alleluia !

Que nos inter­ces­sions soient renou­ve­lées, elles aus­si,
par un nou­veau souffle de confiance !
Tournons nos pas vers l’étoile :
la véri­té va sou­rire au terme du che­min.
Ouvrons nos yeux à la lumière :
l’audace va gran­dir au che­vet de l’enfant.
Tendons l’oreille au silence de la crèche :
une Parole toute neuve va émer­ger du ber­ceau.
Offrons nos joues à la caresse de l’Emmanuel :
une caresse incon­nue va recueillir nos larmes. Amen. Amen. Alleluia !

Il est temps de dis­ci­pli­ner les infor­ma­tions de mal­heur
à la juste place de leur impor­tance.
Ne lais­sons pas les anges enton­ner seuls
leur chant de bien­veillance et de paix.
Ne lais­sons pas les éoliennes cares­ser seules
les vents de la ten­dresse et de la danse.
Prenons de la hau­teur
au-dessus des menaces de guerre et de la pénu­rie de cœur,
au-dessus du sol incer­tain des idoles men­son­gères.
Prenons à bout de bras notre charge de louange.
Il n’est pas trop tard pour chan­ter. Il est bon de louer encore.
Sans armes, le Prince désarme les puis­sants.
Sans vio­lence, le Roi cou­ronne les petits ! Amen. Amen. Alleluia !

Nos meilleurs vœux, ici ce matin,
se disent en prières et se chantent en action de grâce,
au nom de tous ceux et celles que nous aimons, près de nous ;
au nom de tous ceux, loin de nous, que nous sommes appe­lés à aimer.

Ne cher­chons pas des pro­jets ambi­tieux qui nous dépassent,
gar­dons nos âmes égales et silen­cieuses,
comme un petit enfant contre sa mère,
comme un pauvre sur le cœur de Marie Mère de Jésus.
Amen. Amen. Alleluia !
​fr. Dieudonné

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.