8è semaine du T.O. 26/02/2017

Prière Universelle du 26 février 2017

8è semaine du T.O.

Avant d’envisager tous les autres qui ne sont pas nous,
ayons la grande humi­li­té
de nous recon­naître des pri­vi­lé­giés,
car notre consen­te­ment d’aujourd’hui
nous retrou­ve­ra, demain,
tout aus­si contents de notre sort.

Seigneur Jésus, oserions-nous te deman­der
d’élargir notre hori­zon aux dimen­sions de ton cœur ?
Nous te prions : conduis-nous, Seigneur, aux sources de la vie !

Une foule innom­brable de gens
vivent l’inquiétude au quo­ti­dien,
sachant que demain ne chan­ge­ra rien
à leur pré­ca­ri­té maté­rielle,
à leur han­di­cap phy­sique,
à leur bles­sure morale.

Seigneur Jésus, leur serait-il pos­sible de devi­ner
qu’ils peuvent espé­rer des len­de­mains pai­sibles
lorsque des amis leur parlent, avec ten­dresse,
des oiseaux du ciel et des fleurs des champs ?
Nous te prions.

Alors que les paroles de Jésus à pro­pos de l’insouciance
sont tel­le­ment décon­cer­tantes
pour notre men­ta­li­té de pays riches,
autant sont-elles vécues comme natu­rel­le­ment
dans les pays où règnent
le sous-développement, la pau­vre­té, voire la misère.

Seigneur Jésus, il semble que ton Evangile
soit en pleine conni­vence avec tes frères et sœurs
dont la pré­ca­ri­té les des­tine à ton royaume.
Ils sont nos mis­sion­naires.
Les écouterons-nous ?

L’argent est l’obsession de notre époque
qui crée des idoles men­son­gères :
elles ont des yeux et ne nous regardent pas,
des oreilles et ne nous entendent pas,
des mains et ne les ouvrent pas,
des pieds et ne viennent pas à notre ren­contre.
Et ain­si créent-elles une civi­li­sa­tion de l’indifférence.

Seigneur Jésus,
ne per­mets pas que ceux qui dirigent les peuples
suc­combent au Tentateur.
Délivre notre pla­nète des illu­sions du Mensonge.

fr. Dieudonné

Photographie : Champ fleu­ri, Bossut, été 2015. Fr. Thibaut

Enregistrer

Enregistrer

à lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.