17e T.O. (A) 2017. Dimanche 30 juillet

Il y a le vaste monde, par­fois si loin­tain et pour­tant si proche,
les conflits d’intérêts, les ran­cœurs tenaces,
les replis iden­ti­taires, les injus­tices scandaleuses ;
et les hommes et les femmes en res­pon­sa­bi­li­té politique,
les uns hon­nêtes et d’autres pas,
les uns idéa­listes et d’autres pas,
les uns ser­vi­teurs et d’autres dominateurs.
Où est la sagesse du roi Salomon,
où est pos­sible le dis­cer­ne­ment du bien et du mal ?
Christ Jésus Sauveur, viens !
Viens pour notre attente, ne tarde plus ;
pour notre déli­vrance, viens Seigneur Jésus !

Il y a nos frères et sœurs en humanité,
vio­lem­ment dépouillés de leurs moyens de subsistance ;
et ceux qui sont dra­ma­ti­que­ment pri­vés de leur rai­son de vivre ;
et ceux subi­te­ment arra­chés à leur famille, leur pays.
Apprends-nous, Jésus Sauveur,
ici, où nous sommes, à inven­ter les chemins
de jus­tice, de com­pas­sion, de paix universelle.
Viens pour notre attente…

Il y a nos petits tré­sors si futiles,
et nos appé­tits d’argent si encombrants,
et nos rêves de bien-être si paralysants,
et nos sus­cep­ti­bi­li­tés tel­le­ment risibles…
Et notre cœur, pourtant,
capable de si belles largesses ;
et notre intel­li­gence, pourtant,
avide de si larges espaces.
Christ Sauveur, garde-nous de nous lais­ser étouffer.
Viens pour notre attente…

Il y a, enfin et avant tout,
le tré­sor caché de notre baptême,
et la richesse inépui­sable de l’Eucharistie,
et la perle pré­cieuse de l’amour de charité.
Apprends-nous, Christ Jésus,
à ne rien pré­fé­rer au bon­heur de ta Présence,
et à témoi­gner hum­ble­ment de la joie sereine,
par­ti­cu­liè­re­ment auprès de ceux
qui ont les larmes aux yeux,
ou la souf­france dans leur corps,
ou une plaie dans le cœur.
Viens pour leur attente, nous t’en prions.
Viens pour notre attente…

fr. Dieudonné

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.