décès du Père Barnabé

Le Père Prieur et les moines de Clerlande annoncent le décès du
Père Barnabé (Jean) Poilvache

décé­dé le 21 octobre 2017
dans son monas­tère,
entou­ré de l’affection de ses frères et de sa famille.

Il avait 95 ans,
71 ans de pro­fes­sion monas­tique
et 67 ans de sacer­doce.
Il a été mis­sion­naire pen­dant 53 ans au Katanga (RDC),
sur­tout à Kapolowe.

Les funé­railles seront célé­brées le jeu­di 26, à 11 heures

Que le Seigneur l’accueille dans son Royaume de lumière et de joie !

Monastère de Clerlande * Allée de Clerlande, 1 * B‐1340 Ottignies Belgique

4 réflexions sur « décès du Père Barnabé »

  1. Un ami de la famille nous a quit­té. Il venait sou­vent à la ferme de nos grands‐parents, au confluent de la Kafubu et de la Kisanga, chez Léon Schréder et Marie Arquin. Il pro­fi­tait de l’atelier de José Schréder, fils, pour bri­co­ler l’une ou l’autre chose et deman­der conseil à José. Plus tard, après ’60, il venait sou­vent pas­ser une soi­rée chez Gérard Dressen et son épouse Jacqueline Schréder. Son péché mignon : la mousse au cho­co­lat de Jacqueline. Elle ne man­quait d’en faire un peu plus et lui glis­ser dans les fontes de sa tou­cou­tou­cou. Une der­nière pho­to de lui a été prise à Givry en Hainaut, chez Mimite et Robert en conver­sa­tion avec la ‘concoc­teuse’ de mousse au cho­co­lat.

  2. Je pré­sente mes condo­léances à la Communauté de Clerlande à l’occasion du décès du P. Barnabé. Je l’ai connu à Lubumbashi dans les années 60. Il a joué un rôle de tout pre­mier plan dans le démar­rage du Grand Séminaire de Lubumbashi. Il a eu comme vicaire l’abbé Eugène Kabanga deve­nu plus tard arche­vêque. Barnabé était un homme géné­reux, effi­cace, de com­pa­gnie agréable. J’en garde un excellent sou­ve­nir.

  3. J’ai bien connu le père Barnabé lorsque je vivais à Lubumbashi. Nous avons eu la chance de nous rendre compte du tra­vail extra­or­di­naire à Kapolowe. Nous sommes res­tés en contact après son retour en Belgique et il a bap­ti­sé nos enfants. Je ne l’oublierai jamais. Il garde le sou­ve­nir de sa gen­tillesse, sa sim­pli­ci­té et son cou­rage. Une vie exem­plaire au ser­vice des autres. Un esprit ouvert, tou­jours émer­veillé. Je prie pour lui.

  4. Nous vou­lons ce matin dire mer­ci au Seigneur pour ces deux moines témoins lumi­neux de la confiance et de l’amour. Ils sont par­tis ensemble pour aller à la ren­contre de Celui qui fit leur joie et leur espé­rance sur cette terre et qu’ils voient main­te­nant face à face dans son infi­nie beau­té.
    Merci de tout coeur pour ce qu’ils nous ont appor­té, et mer­ci aus­si à la Communauté de Clerlande qui nous fait tant de bien et que nous sou­te­nons dans nos prières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.