4e dimanche ordinaire B

Prière universelle du 28 janvier 2018

4e dimanche ordi­naire B

Autre­fois, Jésus fré­quen­tait la syna­gogue.
Aujourd’hui, sur la terre sainte de Palestine,
se côtoient les syna­gogues et les mos­quées,
dans une paix tou­jours impos­sible.

Jusques à quand ces frères enne­mis ?
Confions-les au Dieu Unique et com­pa­tis­sant :
Que des­cende sur nous ta misé­ri­corde.

Autre­fois, Jésus aux prises avec les esprits mau­vais.
Aujourd’hui encore, dans notre socié­té moderne,
per­sistent des forces du mal
qui résistent au signe de la Croix.

Jusques à quand ce mys­té­rieux com­bat ?
Gardons confiance en notre Dieu dont les voies ne sont pas les nôtres.

Autre­fois, Jésus, le gué­ris­seur des corps et des âmes.
Aujourd’hui, un monde malade,
ici, malade d’avoir per­du son âme,
au loin, malade de n’avoir plus d’espoir.

Jusques à quand cette uni­ver­selle tris­tesse ?
Recueillons avec joie les humbles signes de résur­rec­tion.

Autre­fois, Jésus, dont la renom­mée se répan­dit dans tout le pays.
Aujourd’hui, un Jésus par­fois oublié, par­fois moqué,
son Eglise par­fois per­sé­cu­tée,
ses dis­ciples sou­vent mar­gi­na­li­sés.

Jusques à quand cette épreuve sans doute méri­tée ?
Accueillons, avec humi­li­té, cet appel à la conver­sion.

fr. Dieudonné

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.