Le Cèdre Du Liban

11è dimanche du temps ordinaire (B)

LE CÈDRE DU LIBAN

Homélie du dimanche 17 juin 2018

Introduction

Cette semaine, lors de l’assemblée géné­rale des supé­rieurs majeurs, à Bois-Seigneur-Isaac, j’ai reçu en cadeau un cèdre du Liban. C’est une graine bien fra­gile, plan­tée depuis 3 mois, pro­té­gée dans un pot à l’abri de la pluie, res­sem­blant à une allu­mette. Elle pro­vient du mont Liban, le Chouf, et soi­gnée avec patience, elle peut deve­nir un grand arbre se déployant durant deux mille ans. Le cèdre a orné le Saint des Saint dans le Temple de Jérusalem et est cité une cen­taine de fois dans la Bible.

Dans l’évangile de ce jour, il s’agit du grain de mou­tarde qui devient un arbre flo­ris­sant. C’est l’image de Jésus-Christ qui annonce le Royaume des cieux ; c’est aus­si, cha­cun de nous si nous sommes habi­tés par l’Esprit de Dieu et si notre vie est ani­mée par une prière filiale en Jésus.

Dans la prière de notre assem­blée ce dimanche, por­tons avec nos inten­tions, joyeuses ou tristes, ce bateau, l’Aquarius, qui navigue avec des réfu­giés, sym­bole des limites humaines dans l’accueil de l’autre. Tournons-nous vers la source de vie, Jésus qui trans­forme len­te­ment notre vision du monde, fait naître son Royaume par­mi nous, nous met à l’école de son humi­li­té, de sa patience et de sa misé­ri­corde.

Billets apparentés

18è Dimanche T.O Dimanche 4 aout 2019 18è Dimanche T.O Introduction Quelle est la vrais mesure de nos jours ? Nous sommes ensemble ce matin pour raf­fer­mir notre foi…
Pentecôte 2019 Dimanche 9 juin 2019 Pentecôte 2019 Je me sou­viens de l’enseignement du P. Romain divi­sant l’histoire de l’humanité en trois périodes : l’âge du Pèr…
Vigile Pascale Dimanche 21 avril 2019 Vigile Pascale Mes sœurs, mes frères, En cette nuit très sainte nous veillons encore, atten­dant ce matin lumi­neux où l’aur…

Une réflexion sur « Le Cèdre Du Liban »

  1. Cher pere, com­ment allez vous ? Est ce que votre cedre dst tou­jours vivant ? Sinon je vous offre un nou­veau qui est a l age d un an man­te­nant. Que Dieu vous benisse, union de priere.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.