Homélie du dimanche 22 juillet

16è semaine du TO (B)

Homélie du dimanche 22 juillet

Mc 6, 30–34

Notre vie quo­ti­dienne est tis­sée d’une série de gestes, d’habitudes que nous répé­tons plu­sieurs fois dans une même jour­née, cer­taines que nous repro­dui­sons une fois chaque jour comme dor­mir et se lever, enfin … la plu­part d’entre nous. Certains gestes occupent une part plus impor­tante, tel man­ger, tra­vailler, se repo­ser. L’évangéliste Marc que nous sui­vons tout au long de cette année litur­gique excelle à jouer sur ces modèles de com­por­te­ments qui se déroulent au cours d’une même jour­née et qui sont comme des sortes d’évidence : nous les accom­plis­sons sans réflé­chir et leur suc­ces­sion dans le temps se fait selon des habi­tudes qui sont propres à cha­cun, ou propres à des groupes ou même à des vastes ensembles socio-culturels. Dans les pays où il fait tou­jours chaud, on ne tra­vaille pas ou guère l’après-midi pour don­ner un exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.