Venez à l’écart dans un endroit désert.

Prière universelle 16e T.O. (B)
du 22 juillet 2018

Ce matin, nous avons enten­du l’invitation de Jésus :
« Venez à l’écart dans un endroit désert,
et reposez-vous un peu
 ».
Demandons au Seigneur
de pou­voir dépo­ser nos corps et nos esprits,
tout en gar­dant nos cœurs éveillés à sa présence.

La vie quotidienne,
par les médias et par nos rela­tions au voisinage,
nous expose à la détresse de tant d’hommes et de femmes
qui sont comme des bre­bis sans berger.
Demandons au Seigneur la grâce de la compassion,
faite d’écoute atten­tion­née et de tendre miséricorde.

Bapti­sés dans le Christ et Confirmés dans l’Esprit,
nous sommes ici un peuple de prêtres,
char­gés d’annoncer aux pauvres la Bonne Nouvelle.
Demandons au Seigneur
de ne pas nous enfer­mer dans le cercle
des bre­bis les plus grasses,
mais d’être les pas­teurs des bre­bis les plus frêles
et les plus éloi­gnées de l’enclos.

Saint Paul, dans sa Lettre aux Ephésiens que nous venons d’entendre,
nous a rap­pe­lé que le Christ,
par le don de sa vie sur la Croix,
nous a obte­nu la Promesse de la Réconciliation
de tous les enfants de Dieu.
Dans notre monde, inlas­sa­ble­ment déchiré
entre les peuples, les reli­gions, les inté­rêts égoïstes,
les pauvres et les riches,
deman­dons au Christ Jésus
de ne pas déses­pé­rer de la puis­sance de sa Croix.

L’Eucharistie ne se célèbre jamais
à huis clos et à bureaux fermés.
Le ciel et la terre sont ici présents :
le ciel des anges, des saintes et des saints, et nos défunts,
la terre de nos êtres chers et des absents,
la foule immense de la planète.
Seigneur Jésus,
que notre com­mu­nion à ton Corps, Pain fractionné,
et à ton Sang, Coupe partagée,
fasse de nous des ber­gers hon­nêtes et joyeux,
pour la gloire de Dieu et le salut du monde.

fr. Dieudonné (2015)

Photographie : Tamié, 2017, fr. Thibaut

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.