Qui suis-je ? 24è dimanche (B).

24 e dimanche B 2018

« Pour les gens, qui suis-je ? »
demande Jésus aux disciples.
(Mc 8, 27)

Si cette ques­tion était posée aujourd’hui : qui est le Christ pour les gens aujourd’hui ? Personne n’évoquerait ni Jean-Baptiste ni Elie comme les gens pou­vaient y pen­ser au moment où Jésus posait la ques­tion. Mais beau­coup recon­nai­traient volon­tiers qu’il est un pro­phète et seraient dis­po­sés à accueillir son mes­sage pour autant qu’ils le connaitraient.

Jésus est aisé­ment pla­cé par­mi les ins­pi­ra­teurs de l’humanité, comme Socrate ou Bouddha. Nombreux sont ceux qui pensent : Jésus oui, mais pas ses dis­ciples, pas l’Eglise.
C’est pour­tant bien à nous que la ques­tion est encore posée : qui est Jésus pour nous ? J’ai écrit qu’il est la face humaine de Dieu. Mais encore ? Quand Pierre répond : « Tu es le mes­sie, le Christ », il évoque pro­ba­ble­ment le messie-roi atten­du en Israël. Jésus se pré­sente lui-même tout autre­ment : il va souf­frir, être reje­té, tué et ressusciter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.