Prière Universelle du 27è T.O. (B)

Jésus, ami de la vie,
Christ res­sus­ci­té,
nous te confions tes sœurs et frères
que la peur de la mort ou la haine d’eux-mêmes
conduisent à des déchéances misé­rables
et à de tristes soli­tudes.
Nous te prions :
fais leur décou­vrir ten­dre­ment
qu’ils sont, à tes yeux, uniques et pré­cieux,
et qu’ainsi ils puissent se remettre debout
dans la confiance en leur digni­té,
et dans l’espérance gué­rie de leurs bles­sures.

Jésus, ami de la vie,
Christ res­sus­ci­té,
nous égre­nons, devant toi et Marie ta mère,
le long cha­pe­let des échecs de l’amour :
ceux qui, croyant se libé­rer,
s’enchaînent davan­tage et asser­vissent autrui ;
ceux dont un amour a déçu l’attente
et que l’amertume conduit au mépris ;
ceux qu’un amour tra­hi fait vaciller
sous le choc d’une sépa­ra­tion.
Nous te prions :
affine les yeux de notre cœur
pour décou­vrir autour de nous
ceux qui ne trouvent pas quelqu’un à aimer,
et pour qui nous pour­rions être
des amis capables de les aimer.

Jésus, ami de la vie,
Christ res­sus­ci­té,
nous te confions ton Eglise bien-aimée,
c’est-à-dire la com­mu­nau­té uni­ver­selle de tes dis­ciples,
et c’est-à-dire nous ici ras­sem­blés,
non plus tes ser­vi­teurs mais tes amis,
à qui tu confies le feu de ton amour
que tu es impa­tient de voir enflam­mer la terre.
Nous te prions :
qu’attends-tu pour nous don­ner l’audace
de brû­ler la terre de ta Charité ?

fr. Dieudonné (2015)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.