Trinité 2019

Dimanche 16 juin 2019

Trinité

Quelles sont ces nom­breuses choses que Jésus vou­drait encore dire aux Apôtres mais dont il estime que, pour l’instant, ils ne peuvent pas les por­ter ? Quel est le poids qu’Il n’ose pas faire peser sur eux de peur, peut‐être, qu’ils ne craquent ? Choses tra­giques que les Apôtres crain­draient devoir affron­ter ou, au contraire, choses tel­le­ment mer­veilleuses qu’ils auraient peine à y croire ?

Qu’est-ce qu’ils ne pour­ront pas por­ter ? Le départ de leur com­pa­gnon, Judas, dont ils ignorent encore le pro­jet insen­sé ? La tra­hi­son de Pierre, aus­si prompt à s’engager qu’à renier ? la peur d’un entou­rage hos­tile qui les pous­se­ra à se réfu­gier au Cénacle ? les dif­fi­cul­tés de la mis­sion à venir où se mêle­ront suc­cès et per­sé­cu­tions jusqu’à devoir ver­ser leur sang à l’image du Maître ?

J’ai encore beau­coup de choses à vous dire, mais je ne suis pas un rabat‐joie, un por­teur de mau­vaises nou­velles : oui, je m’en vais mais je ne vous aban­don­ne­rai pas : j’étais seul à vos côtés jusqu’à pré­sent : je ne vous lais­se­rai pas orphe­lins : désor­mais nous serons trois : l’Esprit qui vient du Père rece­vra ce qui vient de Moi pour vous le faire connaître. En d’autres termes : il vous condui­ra dou­ce­ment dans la véri­té tout entière. J’ai ajou­té l’adverbe « dou­ce­ment » car c’est ain­si que Dieu agit : il nous éclaire à pro­por­tion de nos capa­ci­tés à rece­voir : s’il nous enjoint de nous aimer les uns les autres, il sait que c’est une chose insup­por­table à entendre, impos­sible humai­ne­ment à réa­li­ser, si nous ne nous savons préa­la­ble­ment infi­ni­ment aimés par Lui. Je pense que c’était la convic­tion intime du fils pro­digue sur le che­min du retour vers son père.

La véri­té tout entière : Christ est mort : quelle hor­reur : oui ! Christ est res­sus­ci­té : quelle joie ! oui ! Christ revien­dra dans la gloire ! quelle espé­rance ! oui ! Après les jours sombres de la Passion cette bonne nou­velle attein­dra les dis­ciples à dif­fé­rentes occa­sions : per­çue dans le geste du pain rom­pu à Emmaüs, por­tée par les saintes femmes aux Apôtres stu­pé­faits et hési­tants ; niée puis accep­tée avec cha­leur par le réa­liste Apôtre Thomas.

Qu’en est‐il de nous, aujourd’hui ? La fête de la Saint Trinité nous invite à renou­ve­ler notre pro­fes­sion de foi en un Père – Abba – aimant, atten­tif, comme une mère, à cha­cun de nos pas, en un Fils qui nous aimés jusqu’au bout,
en l’Esprit –Saint par qui l’amour de Dieu a été répan­du dans nos cœurs.

Cette foi se vit au quo­ti­dien et dans la durée grâce à l’espérance dont St Paul affirme qu’elle ne déçoit pas : en effet, ce qui déçoit, c’est l’expérience quo­ti­dienne de ce qui va de tra­vers dans ce monde et dans ce micro­cosme qu’est notre vie per­son­nelle : l’espérance, ver­tu « théo­lo­gale » nous sort de l’enfermement du décou­ra­ge­ment : elle n’est pas une hypo­thèse conso­lante mais une assu­rance qu’en Jésus le tout du monde, le tout de nous‐mêmes a été repris, assu­mé redres­sé , res­tau­ré sur le bois de la croix : bref : qu’en Lui tout est accom­pli. D’une seule voix, le Père, le Fils et l’Esprit Saint nous mur­murent : « Venez à Nous, vous tous qui pei­nez sous le poids du far­deau et Nous, vous sou­la­ge­rons ».

« Béni soit Dieu le Père, et le Fils unique de Dieu ain­si que le Saint‐Esprit car il nous a trai­tés avec amour ! »

AMEN !

Billets apparentés

5ème dimanche de Pâques 19 mai 2015 5ème dimanche de Pâques Homelie Mes sœurs, mes frères, Que de contrastes dans les paroles de l’Écriture enten­dues à l’instant ! Dans …
8ème dimanche du T.O. année C Homélie pour l’Eucharistie du 8ème dimanche ordi­naire 3 mars 2019 Lc 6, 39–45 “Enlève d’abord la poutre de ton œil” Dimanche der­nier, le fr. P…
Un mariage en Galilée 2eme dimanche ordi­naire. Année C 20 jan­vier 2019 Un mariage en Galilée Jean 2, 1–11 Beaucoup de monde, y com­pris Jésus, sa mère, les dis­ciples. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.