Décès du Père François

Dans la gra­ti­tude et l’espérance,
nous nous sou­ve­nons du

PÈRE FRANÇOIS VERANNEMAN DE WATERVLIET, O.S.B.

Entré à l’abbaye de Saint-André Zevenkerken en 1945,
il a été ordon­né prêtre en 1951.
Il a fon­dé successivement
les prieu­rés de Kiswishi, à Lubumbashi
et de Mambré, à Kinshasa (RDC).

Il est décé­dé le 20 juillet 2021 au monas­tère de Clerlande.

Reçois-moi, Seigneur
selon ta parole,
et je vivrai !

La messe de funé­railles aura lieu lun­di pro­chain à 11h
Nous rap­pe­lons qu’en rai­son des mesures sani­taires, la capa­ci­té d’ac­cueil de la cha­pelle est limi­tée à 50 personnes

2 réflexions sur « Décès du Père François »

  1. Il y a quelques mois,
    à la fin de la messe,
    Père François insiste pour me céder le pas­sage vers la sortie,
    il me le signi­fie d’un dis­cret signe de la main,
    qu’il décolle de son déambulateur,
    au péril de perdre un équi­libre que je devine fragile,

    un saut dans le vide pour un geste de générosité
    à celui qui est de passage.

    Tout est dit.

    Bruno Dieu

  2. Le Père François Borgia, impres­sion­nant can­tor gré­go­rien dans sa cape angé­lique. Quelle pré­sence dans le grand choeur peu­plé de Zevenkerken.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.