Un lieu, une histoire

Fondation du monastère de Clerlande

Le monas­tère de Cleabbaye_zevenkerke_brugesrlande a été fon­dé en 1970 à Ottignies par l’abbaye Saint-André de Zevenkerke-Bruges, au moment de l’implantation de l’Université Catholique à Louvain-la-Neuve.

À flanc de col­line, dans le bois de Lauzelle, l’architecte Jean Cosse et le P. Frédéric Debuyst ont des­si­né, dans un écrin de pins syl­vestres, un « monastère-maison », deve­nu au fil des ans un petit hameau. Pour les frères qui y vivent comme pour les hôtes ou les visi­teurs, le monas­tère est un îlot d’intériorité et d’accueil, de soli­tude et de ren­contre.

Cosse_architecture_clerlande_planPlus de qua­rante ans après sa fon­da­tion, la com­mu­nau­té a déjà son his­toire, ponc­tuée d’entrées et de départs, de mis­sions dans le pays et en Afrique, de mul­tiples col­la­bo­ra­tions avec l’Église locale, d’une flo­rai­son de publi­ca­tions, et de ser­vices assu­rés dans le monde monas­tique.

Ce lieuplan_jean_cosse_clerlande_monastere dis­cret et ouvert, silen­cieux et bruis­sant, a ain­si per­mis de belles ini­tia­tives qui ont conduit les frères bien au-delà de Clerlande.
Il est tou­jours offert à ceux qui cherchent à entendre les appels de l’Esprit dans les bruits du monde.

Enregistrer

UN MONASTÈRE BÉNÉDICTIN A PROXIMITÉ DE LOUVAIN-LA-NEUVE ET D'OTTIGNIES