L’Esprit nous humanise pour nous diviniser.

Conférence de Pentecôte, 08 juin 2019.

L’Esprit nous humanise pour nous diviniser.

  1. Un suspens au début des évangiles.

Le jour de la Pentecôte, les dis­ciples de Jésus étaient réunis au cénacle. « Soudain un bruit sur­vint du ciel comme un violent coup de vent : la mai­son où ils étaient assis en fut rem­plie tout entière. Alors leur appa­rurent des langues qu’on aurait dites de feu, qui se par­ta­geaient, et il s’en posa une sur cha­cun d’eux. Tous furent rem­plis d’Esprit Saint : ils se mirent à par­ler en d’autres langues, et cha­cun s’exprimait selon le don de l’Esprit. » (Ac 2, 1–4). Ainsi se réa­li­sait pour eux la pro­phé­tie de Jean Baptiste, qui disait à pro­pos de celui qui allait venir après lui : « Moi, je vous ai bap­ti­sé dans l’eau ; lui vous bap­ti­se­ra dans l’Esprit saint. » (Mc 1,8)

Lire la suite

à lire aussi