7ème Dimanche pascal

7ème Dimanche pascal (A)

Jn 17, 1–11
24 mai 2020

Introduction

Mes sœurs, mes frères, chers amis,
Quand nous entrons dans une église, que ce soit direc­te­ment ou par l’intermédiaire d’un écran de TV, c’est le Seigneur lui-même qui vient à notre ren­contre et qui nous accueille. Accueillons cette pré­sence tou­jours nou­velle et confions-Lui notre vie, notre couple, nos enfants, nos com­mu­nau­tés.
Ce sep­tième dimanche du temps pas­cal se situe entre l’Ascension du Seigneur que nous avons célé­bré jeu­di der­nier et la venue de l’Esprit-Saint à la Pentecôte, dimanche pro­chain. Nos vies s’inscrivent entre ce temps de confi­ne­ment et celui du décon­fi­ne­ment. Moment étrange, mys­té­rieux, qui nous a tous sur­pris par sa venue.

Lire la suite

Ascension

Ascension

Mt 28 16–20
21 mai 2020

Introduction

Bien­ve­nue à vous tous, chers frères et sœurs, en cette fête de l’Ascension. Sursum cor­da ! « Les cœurs en haut » ! Soyons plei­ne­ment à la hau­teur de ce que nous célé­brons en tenant le cœur ouvert et cen­tré sur le mys­tère du Christ res­sus­ci­té, contem­plé aujourd’hui dans son élé­va­tion à la droite du Père. Là il attire tous les hommes et là il inter­cède sans cesse pour nous tous. Le mys­tère du Christ res­sus­ci­té est comme un dia­mant à mul­tiple facettes : et la litur­gie nous donne de décou­vrir tan­tôt l’un tan­tôt l’autre aspect de ce mys­tère. C’est Luc sur­tout, dans les Actes et dans son évan­gile, qui nous décrit cet évé­ne­ment du rapt de Jésus – comme un autre Élie, voire un autre Moïse – rejoi­gnant la sphère divine en mon­tant. L’Ascension est une fête ver­ti­cale, comme la fête du bap­tême. Demeurons aujourd’hui sur l’axe ver­ti­cal. Écoutons les Écritures, consi­dé­rons les icônes, et nour­ris­sons l’homme inté­rieur qui se renou­velle de gloire en gloire en médi­tant, priant et invo­quant le Christ qui a tout pou­voir au ciel et sur la terre. Kyrie elei­son.

Lire la suite

6ème Dimanche Pascal

6è Dimanche Pascal (A)

17 mai 2020

Homélie sur Jean 14,15–21

L’évan­gile que nous venons d’entendre fait par­tie d’un vaste ensemble qu’on appelle « dis­cours d’adieu », un dis­cours qui a été pro­non­cé par Jésus à la veille de sa pas­sion, le jeu­di saint jour de la der­nière Cène, sachant bien tout ce qui l’attendait. Il s’adresse à ses dis­ciples qu’il veut ras­su­rer à l’approche de sa mort vio­lente qui pour­rait les ébran­ler, eux qui ont vécu avec lui quelques années inou­bliables, ils se sont atta­chés à lui et Jésus ne vou­drait pas que tout cette riche expé­rience vécue ensemble, accom­pa­gnée d’un ensei­gne­ment solide, s’envole en fumée. Dans ce dis­cours, Jésus livre ses volon­tés, ses convic­tions les plus fortes comme on le fait dans un tes­ta­ment.

Lire la suite