ASSOMPTION

Mercredi 15 aout 2018

ASSOMPTION

en la célébrant aujourd’hui, ce sont toutes les femmes que nous honorons, nos filles, nos épouses, nos mères.

La rela­tion de l’Église avec Marie est com­plexe et fas­ci­nante, tout comme la dévo­tion du peuple chré­tien à Marie. De bons théo­lo­giens ont émis des réserves sur l’inflation des dogmes mariaux au siècle der­nier et bien des catho­liques sont mal à l’aise avec les dérives de la pié­té mariale. Et pour­tant la célé­bra­tion de l’Assomption remonte au Vè siècle et la mul­ti­tude des vierges ornées de vête­ments somp­tueux et por­tées en pro­ces­sions, les foules des grands lieux de pèle­ri­nage, comme les buis­sons de cierges dont les flammes veillent sur des détresses silen­cieuses, tout cet atta­che­ment popu­laire ou secret à la figure de Marie appelle d’autres médi­ta­tions que des ques­tion­ne­ments de beaux esprits. Qui de nous n’a jamais levé les yeux vers son image, dépo­sé une fleur ou mur­mu­ré un Ave ? Et quel per­son­nage tient plus de place dans l’histoire de l’art chré­tien ?

HORAIRE DE LA SEMAINE SAINTE 2018

HORAIRE DE LA SEMAINE SAINTE 2018

MERCREDI SAINT

07h00 Laudes
11h00
Eucharistie
19h00
Vêpres
De 18h30 à 20h30
 : pos­si­bi­li­té de rece­voir indi­vi­duel­le­ment le sacre­ment de la récon­ci­lia­tion

JEUDI SAINT

7h00 Laudes
10h30 : Conférence (Paul Scolas)
19h30LA CÈNE DU SEIGNEUR
sui­vie d’un temps d’adoration, jusqu’à 22h00

VENDREDI SAINT

7h30 Laudes
15h00 Prière (au Centre W. Lennox)
19h30 LA PASSION DU SEIGNEUR

SAMEDI SAINT

7h30 Laudes
10h30Conférence (Paul Scolas)
18h30 Moment de prière silen­cieuse

DIMANCHE DE PÂQUES

05h00
VIGILE PASCALE
sui­vie d’un petit déjeu­ner à la salle Jacques Dupont

11h00 EUCHARISTIE
18h30 Vêpres

LUNDI DE PÂQUES

8h00 Laudes
12h15 Eucharistie

MARDI DE PÂQUES

7h30 Laudes

Assomption

Mardi 15 aout 2017

Assomption

La rela­tion de l’Eglise avec Marie est com­plexe et fas­ci­nante, tout comme la dévo­tion du peuple chré­tien à Marie. De bons théo­lo­giens ont émis des réserves sur l’inflation des dogmes mariaux au siècle der­nier et bien des catho­liques sont mal à l’aise avec les dérives de la pié­té mariale. Et pour­tant la célé­bra­tion de I’ Assomption remonte au Vè siècle et la mul­ti­tude des vierges ornées de vête­ments somp­tueux et por­tées en pro­ces­sions, les foules des grands lieux de pèle­ri­nage, comme les buis­sons de cierges dont les flammes veillent sur des détresses silen­cieuses, tout cet atta­che­ment popu­laire ou secret à la figure de Marie appelle d’autres médi­ta­tions que des ques­tion­ne­ments de beaux esprits. Qui de nous n’a jamais levé les yeux vers son image, dépo­sé une fleur ou mur­mu­ré un Ave ? Et quel per­son­nage tient plus de place dans l’histoire de l’art chré­tien ?Lire la suite →