Cahier de Clerlande N°13 : A la Recherche de la Simplicité

Sept essais pour un art de vivre chré­tien

debuyst_siimpliciteCe livre est un recueil d’ar­ticles écrits par le Père Frédéric Debuyst, moine-fondateur du Monastère de Clerlande. entre 1959 et 1980, et publiés dans la revue Art d’Église, dont il était le direc­teur. Ils étaient deve­nus dif­fi­ci­le­ment acces­sibles, et, vue leur qua­li­té, nous avons esti­mé qu’il fal­lait nou­vel­le­ment les pro­po­ser à un public plus large. Ils témoignent en effet de l’u­ni­té d’une recherche d’un art de vivre chré­tien, plus que jamais d’ac­tua­li­té. Ils sont aus­si l’ex­pres­sion atten­tive et humble d’un enga­ge­ment fidèle au souffle de l’Esprit, brise ou tem­pête.

Un volume de 156 pages au for­mat 21x16 cm. (Cahier de Clerlande n° 13) pro­po­sé au prix public de 19 € + port.

Disponible au « Jardin des Moines », Monastère de Clerlande, B — 1340 Ottignies-Louvain-la-Neuve, Belgique

Enregistrer

Enregistrer

Paroles au fil du temps N°56 : Apprendre à dialoguer

Echos d’un sémi­naire orga­ni­sé à Clerlande durant l’au­tomne 2014
Fr. Pierre-François de Béthune et les membres de cet ate­lier.

Depuis le pre­mier sou­rire à notre maman, et, espérons-le, jus­qu’à la main ser­rée par une per­sonne aimée, sur notre lit de mort, notre vie est toute entière dia­logue.
Mais il n’est pas facile d’en­tre­te­nir un tel contact intense, tout au long de nos années, et en toutes les cir­cons­tances que nous devons affron­ter. Il nous faut tou­jours apprendre à dia­lo­guer.
En dia­lo­guant entre nous à ce sujet, au cours de ce sémi­naire, nous avons pu nous entrai­der.
Les inter­ven­tions per­son­nelles de cha­cun ont per­mis de ras­sem­bler de nom­breuses expé­riences. Dans ce recueil j’ai ten­té de les regrou­per dans un cer­tain ordre logique.

Disponible à l’en­trée du Monastère et au “Jardin des Moines” (1.5€)

Trésors de Côte d’Ivoire : aux sources des traditions artistiques

Les enjeux de cette publi­ca­tion consistent à mettre en lumière l’u­ni­té pro­fonde qui relie les peuples si divers de la Côte d’Ivoire et à mon­trer com­bien leurs cultures si variées trouvent leurs sources au coeur même du pays et au-delà des fron­tières. La beau­té gran­diose et la force redou­table des sculp­tures parlent d’elles-mêmes et expriment la richesse éton­nante des Arts de la Côte d’Ivoire, qui dépasse ses fron­tières, mais trouve là un lieu d’ex­pres­sion excep­tion­nel. Le raf­fi­ne­ment des orfèvres akan a dépo­sé son empreinte sur la sculp­ture en bois et lui a don­né un raf­fi­ne­ment inéga­lé. Ce livre pré­sente un par­cours ini­tia­tique, réca­pi­tu­lant les grands moments cultu­rels de la Côte d’Ivoire et faci­li­tant la com­pré­hen­sion d’un monde cultu­rel si mul­tiple : cadre géo­gra­phique, popu­la­tion, pré­sen­ta­tion des don­nées his­to­riques (cartes, migra­tions), les signes sculp­tés les plus signi­fi­ca­tifs des cultures res­pec­tives, situés dans une pers­pec­tive esthé­tique de l’his­toire de l’art et les tech­niques uti­li­sées (sculp­ture, orfè­vre­rie, pein­ture, poids à peser l’or, tis­sage.). Plus de deux cent cin­quante objets sont pré­sen­tés en pri­vi­lé­giant les oeuvres majeures de la grande sculp­ture en bois, l’or­fè­vre­rie akan et ses terres cuites. Les conclu­sions sou­lignent le riche patri­moine de la Côte d’Ivoire qui se crée de nos jours et com­bien uni­té et diver­si­té se conjuguent sur le plan cultu­rel et natio­nal.

François Neyt

Fonds Mercator,  Décembre 2014

UN MONASTÈRE BÉNÉDICTIN A PROXIMITÉ DE LOUVAIN-LA-NEUVE ET D'OTTIGNIES