Archives par mot-clé : Bernard Poupard

32è dimanche T.O. B

11 novembre 2018

32è dimanche T.O. B

1 R 17, 10–16

Deux femmes, deux veuves, toutes les deux avec peu de res­sources : une poi­gnée de farine, un peu d’huile, deux pié­cettes. Le maitre mot de ces textes est le peu. Des gens de peu avec peu de choses. Nous avons une jolie chan­son que je ne vais pas vous chan­ter mais quand même vous lire :

« Les gens de peu n’ont rien à perdre
ils n’ont jamais rien pos­sé­dé
et le peu qu’ils auront gagné
ils savent encore le par­ta­ger. »

Billets apparentés

Homélie du 30e dimanche, année B. 2018 Dimanche 28 octobre 2018 Homélie du 30e dimanche, année B. 2018 Un homme assis au bord de la route. Ce pour­rait être un chô­meur, ou un vieillard dél…
Qui suis‐je ? 24è dimanche (B). 24 e dimanche B 2018 « Pour les gens, qui suis‐je ? » demande Jésus aux dis­ciples. (Mc 8, 27) Si cette ques­tion était posée aujourd’hui : qui est…
Assomption Mercredi 15 aout 2018 ASSOMPTION en la célé­brant aujourd’hui, ce sont toutes les femmes que nous hono­rons, nos filles, nos épouses, nos mères. L a…

Homélie du 30e dimanche, année B. 2018

Dimanche 28 octobre 2018

Homélie du 30e dimanche, année B. 2018

Un homme assis au bord de la route. Ce pour­rait être un chô­meur, ou un vieillard délais­sé, ou encore l’un de ces malades assis dehors sur les bancs devant l’hôpital. Ceux‐là sont des ano­nymes pour ceux qui passent à côté d’eux en entrant ou en sor­tant. Mais celui‐ci a un nom et une ascen­dance : bar‐Timée, fils de Timée. Il nous pro­voque à regar­der chaque malade, chaque vieillard, chaque chô­meur, comme des hommes et des femmes qui ont des noms et des his­toires sin­gu­lières. Chacun est une per­sonne unique que Dieu tient dans la paume de sa main.

Billets apparentés

32è dimanche T.O. B 11 novembre 2018 32è dimanche T.O. B 1 R 17, 10–16 Deux femmes, deux veuves, toutes les deux avec peu de res­sources : une poi­gnée de farine, un p…
Qui suis‐je ? 24è dimanche (B). 24 e dimanche B 2018 « Pour les gens, qui suis‐je ? » demande Jésus aux dis­ciples. (Mc 8, 27) Si cette ques­tion était posée aujourd’hui : qui est…
Assomption Mercredi 15 aout 2018 ASSOMPTION en la célé­brant aujourd’hui, ce sont toutes les femmes que nous hono­rons, nos filles, nos épouses, nos mères. L a…

Qui suis‐je ? 24è dimanche (B).

24 e dimanche B 2018

« Pour les gens, qui suis‐je ? »
demande Jésus aux dis­ciples.
(Mc 8, 27)

Si cette ques­tion était posée aujourd’hui : qui est le Christ pour les gens aujourd’hui ? Personne n’évoquerait ni Jean‐Baptiste ni Elie comme les gens pou­vaient y pen­ser au moment où Jésus posait la ques­tion. Mais beau­coup recon­nai­traient volon­tiers qu’il est un pro­phète et seraient dis­po­sés à accueillir son mes­sage pour autant qu’ils le connai­traient.

Jésus est aisé­ment pla­cé par­mi les ins­pi­ra­teurs de l’humanité, comme Socrate ou Bouddha. Nombreux sont ceux qui pensent : Jésus oui, mais pas ses dis­ciples, pas l’Eglise.
C’est pour­tant bien à nous que la ques­tion est encore posée : qui est Jésus pour nous ? J’ai écrit qu’il est la face humaine de Dieu. Mais encore ? Quand Pierre répond : « Tu es le mes­sie, le Christ », il évoque pro­ba­ble­ment le messie‐roi atten­du en Israël. Jésus se pré­sente lui‐même tout autre­ment : il va souf­frir, être reje­té, tué et res­sus­ci­ter.

Billets apparentés

32è dimanche T.O. B 11 novembre 2018 32è dimanche T.O. B 1 R 17, 10–16 Deux femmes, deux veuves, toutes les deux avec peu de res­sources : une poi­gnée de farine, un p…
Homélie du 30e dimanche, année B. 2018 Dimanche 28 octobre 2018 Homélie du 30e dimanche, année B. 2018 Un homme assis au bord de la route. Ce pour­rait être un chô­meur, ou un vieillard dél…
Assomption Mercredi 15 aout 2018 ASSOMPTION en la célé­brant aujourd’hui, ce sont toutes les femmes que nous hono­rons, nos filles, nos épouses, nos mères. L a…