Archives par mot-clé : décès

Décès du frère Frédéric Debuyst

Le Père Prieur et la communauté de Clerlande
vous annoncent le décès du

Père Frédéric (Jean-Marie) Debuyst

Né à Wemmel le 10 octobre 1922,
entré à l’abbaye de Saint-André en 1943
et ordon­né prêtre le 1er août 1948,
Il est décé­dé le 12 décembre 2017

Il a été le fon­da­teur et pre­mier Prieur du Monastère de Clerlande.
Par la revue Arts d’Église et ses nom­breux écrits,
il a gran­de­ment contri­bué au renou­veau de l’art sacré.

Funérailles au monas­tère de Clerlande
same­di 16 décembre, à 10h30

Avec une ardeur toute de bon­té,
qu’ils ne pré­fèrent abso­lu­ment rien au Christ,
lequel daigne nous conduire tous ensemble à la vie éter­nelle !

Règle de saint Benoît 72

Monastère de Clerlande, Allée de Clerlande, 1,
B‑1340 Ottignies, Belgique

Hommage à Barnabé, par Pie Tshibanda.

Hommage à Barnabé, par Pie Tshibanda.

Vous vous en dou­tez bien : après 53 ans pas­sés en Afrique, il faut bien que l’Afrique prenne la parole, n’est-ce pas ? Ne soyez pas tristes : Barnabé n’a pas besoin de votre tris­tesse.

Lectio de Barnabé
Barnabé lors de sa lec­tio, aout 2017

J’ai déjà ren­con­tré des prêtres qu’on appelle des Révérends Pères, mais lui ce n’était pas le Révérend Père, c’était Barnabé. Même des petits enfants de douze ans, Barnabé ! Barnabé ! Barnabé !, non en tant qu’on ne vou­lait pas le res­pec­ter, mais Barnabé en tant que le proche. Et lorsque Barnabé décide de ren­trer en Europe, il savait bien que nous allions nous poser la ques­tion en Afrique : com­ment est-ce pos­sible ? un ancêtre qui fait par­tie de nous, pour­quoi veut-il aller en Europe ? Est-ce qu’en Europe on pleure mieux qu’en Afrique ? Ca c’est la ques­tion qu’on s’est posée. Et Barnabé savait bien qu’on allait se poser cette ques­tion. Alors il nous a pré­pa­rés. Il a eu le pri­vi­lège de pré­pa­rer des gens qu’il a appe­lés et avec qui il a par­lé et il m’a dit : Pie j’ai déci­dé de ren­trer en Europe pen­dant que je suis encore fort. J’ai dit : Pourquoi ? Il m’a répon­du : je ne vou­drais pas arri­ver là-bas et être direc­te­ment une charge pour mes confrères. Je vou­drais aller là-bas avec un peu plus de force pour me mettre au ser­vice de mes confrères. Lire la suite