Archives par mot-clé : Lc 2 1-20

Nuit de Noël 2019

Nuit de Noël 2019

(Luc 2, 1–20)

Au milieu de cette célé­bra­tion, entre deux chants, pre­nons le temps pour médi­ter sur le mys­tère de Noël, pour y pui­ser la vraie joie.
Je par­ti­rai d’une remarque ano­dine : nous avons un beau tableau de la Nativité, mais cer­tains m’ont dit leur éton­ne­ment : pour­quoi le peintre n’a‑t-il pas repré­sen­té ce que raconte l’évangéliste ? Il a repré­sen­té le petit Jésus tout nu et cou­ché sur le sol, alors que l’évangile nous dit qu’il était « emmaillo­té et cou­ché dans une man­geoire ». De fait, même si le style de ce tableau est assez réa­liste, l’artiste n’a pas vou­lu repré­sen­ter l’évènement concret, mais le mys­tère de l’incarnation, l’abaissement radi­cal du Fils de Dieu venu par­ta­ger notre sort sur notre terre. Il nous invite ain­si à ne pas limi­ter notre atten­tion aux faits his­to­riques, mais à y décou­vrir leur signi­fi­ca­tion pro­fonde.

Lire la suite

Veillée de la nuit de Noël 2018

24 décembre 2018

Veillée de la nuit de Noël 2018

Lc 2, 11–14

Sur une route d’Afrique qui n’en est pas une, inon­dée de pluies d’orage qui se déposent en longues nappes d’eau plus éten­dues que les camions qui les tra­versent, notre véhi­cule vient de s’arrêter, un pneu cre­vé nous sur­prend devant une humble masure. Nos hôtes ne disent mot et accueillent en silence. Le père aide sa fille à poser sur sa tête un bas­sin empli de quelques légumes. Elle s’en va pieds nus le long de l’eau et du che­min glis­sant… L’attente se fait sur un banc en sur­plomb. Débarquant d’Europe pour me rendre au monas­tère, je suis là, sai­si dans un uni­vers incon­nu, aux côtés de gens silen­cieux, si dépouillés, accueillant des incon­nus. Suis-je proche de Noël ? « Tu as fait trem­bler la terre, tu l’as fen­due, dit le psal­miste (Ps. 60. 2), gué­ris ses brèches, car elle chan­celle ». Oui, « le peuple qui mar­chait dans les ténèbres a vu une grande lumière », pro­clame le pro­phète Isaïe.

Lire la suite